La grande défaite épique de Barbe Noire

La grande défaite épique de Barbe Noire -

La grande défaite épique de Barbe Noire

Après la bataille sanglante de Barbe Noire en 1718, sa tête fut coupée est est devenue un ornement macabre.

barbe noire

Il y a environ trois siècles, les navires de guerre britanniques ont célébré le retour en Virginie du lieutenant Robert Maynard. Toutes les questions concernant le succès de sa mission secrète visant à soumettre l'un des pirates les plus cruels de l'histoire ont trouvé une réponse à la vue du trophée suspendu au navire de Maynard, la tête coupée et en décomposition d'Edward Teach, plus connu sous le nom de Barbe Noire.

Quelques mois plus tôt Barbe Noire avait juré d'abandonner sa vie de bandit. Quelques semaines seulement après avoir semé la terreur dans les colonies américaines en bloquant Charleston, en Caroline du Sud. Avec une flotte de quatre navires en mai 1718. Le pirate a remonté la côte atlantique jusqu'à Bath, et s'est engagé à abandonner ses habitudes de pillage tout en demandant au gouverneur Charles Eden de lui accorder le pardon du roi.

À peine Charles Eden a accordé le pardon royal que Barbe Noire retourna en haute mer pour des pillages. Près des Bermudes, en août 1718, le pirate et son équipage capturent deux navires français chargés de cacao et de sucre. De retour dans la capitale de la Caroline du Nord, Barbe Noire prétend avoir trouvé l'un des navires abandonnés en mer et réussi a convaincre Charles Eden de le déclarer sa trouvaille en épave, donnant ainsi au pirate des droits de jouir de son butin.

Le raid contre Barbe Noire n'avait pas d'autorité légale.

edward teach

En Virginie à Williamsburg, située à moins de 200 kilomètres au nord, le lieutenant gouverneur Alexander Spotswood a méprisé d'un regard méfiant sur la colonie voisine, qu'il considérait comme un trou perdu sans sophistication avec un gouverneur faible. Le plus haut responsable politique de Virginie nourrissait une profonde haine des pirates, et il craignait que Barbe Noire et ses compagnons de boucanier n'utilisent la Caroline du Nord comme refuge pour terroriser les intérêts maritimes de la Virginie et menacer son lucratif commerce du tabac.

Bien qu'il n'en ait pas l'autorité légale, Spotswood a décidé de lancer un raid qui a violé la souveraineté de la Caroline du Nord pour déraciner la base du pirate sur l'île d'Ocracoke dans les Bancs extérieurs. "De nombreux Virginiens considéraient la Caroline du Nord avec condescendance et Barbe Noire avec une grande crainte, ce qui a permis à Spotswood de lancer un raid sans se soucier des répercussions", explique Dolin.

En plus d'une expédition terrestre, Spotswood a dépêché une force navale britannique sous le commandement de Maynard. À ses propres frais, le chef colonial de Virginie engagea deux navires à faible tirant d'eau, le Ranger et le Jane, qui pouvaient naviguer dans les eaux peu profondes des Outer Banks, mais étaient incapable de transporter des canons, ce qui signifiait que les marins britanniques devaient compter sur leurs armes personnelles. Croyant qu'Eden pouvait être dans la poche de Barbe Noire, Spotswood n'alerta pas le gouverneur de Caroline du Nord, et il garda même la mission secrète de l'assemblée de sa propre colonie.

Barbe Noire a été victime d'un piège.

edward teach

Après avoir jeté l'ancre au large de la pointe de l'île d'Ocracoke la nuit précédente, Maynard a ordonné à ses deux navires de chasser Barbe Noire le matin du 22 novembre 1718. Ils perdirent cependant rapidement l'effet de surprise lorsque le Ranger et le Jane s'échouèrent tous les deux. Barbe Noire tenta de s'enfuir du chenal, mais les Britanniques réussirent à sortir le Jane et à le remettre en route. Ils arrivèrent face a lui "Lors de notre première salutation", raconte Maynard, Barbe Noire "a bu de la damnation pour moi et mes hommes, qu'il a appelés chiots pleurnichards, en disant qu'il n'y aurait aucun otage".

Avec un avantage en puissance de feu, le navire pirate tira avec tous ses canons qui a tua le commandant du Ranger et a dispersé les hommes sur le Jane. Faisant preuve de rapidité d'esprit, Maynard a tendu un piège aux pirates. Il ordonna à tous ses hommes, à l'exception du pilote et de l'aspirant, de se mettre sous le pont.

Voyant le pont du Jane dégagé, Barbe Noire amena son navire à quai et mena ses hommes par-dessus les rails, une corde à la main, pour attacher les navires ensemble. Dès que les pieds des pirates ont touché le pont, le pilote a fait signe à Maynard, qui s'est précipité de la cale avec une douzaine d'hommes. "Barbe Noire a eu un sacré choc et a dû être un peu déstabilisé par le nombre de marins qui sont arrivés prêts à bondir", dit Dolin. "Nous ne savons pas si Barbe Noire était un grand épéiste ou non, mais nous savons que les marins britanniques étaient entraînés au combat au corps à corps".

barbe-noir-mort

Six minutes de combat brutal s'ensuivent alors que les épées s'entrechoquent, que les poings volent et que les canons tirent avant que les marins britanniques ne maîtrisent les pirates. Barbe Noire subit un terrible coup de poing avant de succomber finalement. "Il est tombé avec cinq balles dans le corps et vingt coupures profondes dans plusieurs parties du corps avant de succomber ", a raconté Maynard.

Toute l'équipe de Refuge Du Pirate te remercie d'avoir lu notre article, si tu es un fan de pirate n'hésite pas aller voir notre boutique Refuge Du Pirate ! 

Fan d'histoire de pirate ? Alors, vient lire l'histoire du pirate le plus riche de l'âge d'or : Le Trésor de La Buse : Mystère du plus grand pirate Français.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés