sea-shepperd
juin 11, 2021

L’HISTOIRE DES SEA SHEPHERD

par Le Capitaine Impitoyable 8 minutes de lecture

"Le Sea Shepherd est une organisation non gouvernementale qui veille à la protection et à la préservation de l’environnement maritime depuis maintenant 44 ans. Cette organisation suscite souvent la curiosité des marins. Qui est le Sea Shepherd ? Qu’est-ce qu’il fait ? Comment opère-t-il ? Tu découvriras toute l’histoire à travers cet article."

LE SEA SHEPHERD : QU’EST-CE QUE C’EST EXACTEMENT ?

Des pirates ou des sauveteurs de la mer ? Cette question revient souvent lorsqu’on parle du Sea Shepherd. Pour te donner une idée générale sur le fondement de cette ONG, nous avons analysé à la loupe, les différents principes sur lesquels elle repose. Par conséquent, nous avons pu délimiter ce concept en nous basant sur le pavillon qu’il utilise, ses réels objectifs et ses relations avec le reste du monde. 

sea-shepherd

SON PAVILLON

Le Sea Shepherd se démarque par sa façon d’agir. En effet, on les prend souvent pour des pirates puisqu’ils préfèrent passer à l’action au lieu de négocier et négligent entretemps, certaines lois maritimes qui autorisent la chasse ou la pêche en haute mer.

Le Sea Shepherd est donc, une organisation pirate au service de la vie marine et qui s’oppose aux braconniers qui la menacent.

Pour toutes ces raisons, Paul Watson a créé le pavillon de l’organisationen s’inspirant du fameux drapeau pirate à tête de mort : leJollyRoger. En français, Sea Shepherd veut dire « bergers des mers ». 

Pour illustrer cette image, Watson a remplacé les os entrecroisés par :

  • Le trident de Neptune : un symbole  de la combativité ;
  • Le bâton du berger : le symbole de la protection ;
  • Et sur la tête de mort, tu trouveras une image d’un cachalot et d’un dauphin en forme de Yin et Yang (qui symbolise l’équilibre marin dont la vie marine dépend).
drapeau-pirate-sea-shepherd

    SES OBJECTIFS

    Le dessein du Sea Shepherd consiste à préserver l’environnement maritime et à protéger toutes les espèces qui dépendent de cet écosystème. Pour eux, l’océan ne se limite pas à l’étendue d’eau salée qui nous entoure. En effet, elle concerne plus les animaux qui y vivent.

    En te basant sur les principaux fondements de cette organisation, tu constateras que leurs objectifs touchent également la faune terrestre. À l’heure actuelle, une grande partie de Sea Shepherd s’oriente sur des travaux bénévoles pour sensibiliser la population à sauver l’espèce animale sur terre comme dans la mer.

    SES RELATIONS

    Pour mener à bien ses missions, le Sea Shepherd bénéficie du soutien de plusieurs célébrités mondiales comme Leonardo Dicaprio, Pamela Anderson, Alice Ferney, Sylvie Guillem, Architects, Aerosmith, etc. L’organisation est également soutenue par des personnalités politiques comme Brigitte Bardot ou encore Chantal Jouanno.

    dauphin

    Toutefois, les activités de Sea Shepherd ont aussi nui à certains États comme le Japon ou le Costa Rica qui considèrent Paul Watson comme un écoterroriste. Sans oublier le fait que l’organisation s’est créé plusieurs ennemis à cause des méthodes qu’elle emploie pour réaliser ses objectifs.

    LES GRANDES DATES DE L’ORGANISATION SEA SHEPHERD

    Depuis son existence, Sea Shepherd représente une protection de la faune marine. Mais ses activités ne sont pas toujours bénéfiques à certains grands pays. Pour mieux comprendre, voici la liste des dates marquantes depuis la création de l’organisation en 1977 :

    1977 : Paul Watson participe à la campagne contre la chasse aux bébés phoques avec Brigitte Bardot. Cette manifestation a fait le tour du monde. Exclus de la direction de Greenpeace d’enfreindre les règles internes de non-violence, Paul Watson fonde l’association Earthforce Environmental Society qui deviendra le Sea Shepherd.

    1978 : L’ONG obtient son premier bâtiment : le Westella que Paul Watson rebaptisera également le Sea Shepherd. 

    1979 : Le Sea Shepherd saborde le Sierra (un baleinier pirate) dans le port de Lisbonne au Portugal. Ce dernier a subi plus d’un million de dollars de réparation. Deux membres de l’organisation s’infiltrent à bord du navire pour le saboter.

    t-shirt-tête-de-mort

    1997 : En effectuant quelques voyages à bord du Sea Shepherd III, Paul Watson et son équipage ont subi plusieurs arrestations. En mars 1997, Paul Watson est arrêté et mis en détention pendant 24 heures par la police allemande à Bremerhaven. En avril 1997, Paul Watson est emprisonné pendant 90 jours par la police norvégienne pour avoir sabordé un baleinier.

    1999 : L’ONU a délivré le prix de l’environnement : « Earth Trustee Environmental » à Paul Watson, lors de l’United Nations Earth Day.

    2006 : Le Sea Shepherd a ouvert ses portes en France. En 2008, Lamya Essemlali est élue présidente de Sea Shepherd France.

    2012 : Le Japon et le Costa Rica engagent des poursuites judiciaires incessantes pour octroyer l’extradition de Paul Watson à l’État Allemande où il était arrêté par la police fédérale. Le Costa Rica demande à l’Interpol de mettre « une notice rouge » sur Watson, mais ce dernier refuse.

    2013 : Le Sea Shepherd Conservation Society crée le Sea Shepherd Global pour faciliter la logistique et la coordination des communications à l’extérieur du territoire américain.

    bateau-sea-shepherd

    2016 : Paul Watson publie un ouvrage intitulé : « Urgence ! Si l’océan meurt, nous mourons ». Le titre de son livre devient par la suite le slogan de l’organisation. 

    2018 : L’organisation dispose d’une douzaine de flottes qui mènent plus de 31 actions à travers le monde, que ce soit sur terre ou sur mer.

     

    PAUL WATSON : FONDATEUR DE SEA SHEPHERD

    Depuis sa tendre enfance, Paul Watson a voué corps et âme dans la défense des animaux. À l’âge de 11 ans, le fondateur de Sea Shepherd a mené son premier combat en recherchant les pièges des trappeurs qui ont massacré une famille de castors, avec qui il a nagé pendant ses vacances d’été à l’est du Canada.

    En 1969, lorsqu’il avait tout juste 19 ans, Paul Watson rejoint les rangs de Greenpeace, qui mène des activités de protection de l’environnement. La première mission à laquelle il a contribué consistait à stopper des tests nucléaires. Cependant, Greenpeace est rapidement passée au combat contre la chasse à la baleine.

    En 1975, Greenpeace a combattu contre la flotte baleinière soviétique dans le Pacifique. C’était une des missions qui a bouleversé la vie de Paul Watson puisque dans une interview, le militant écologiste a déclaré avoir été sauvé par une baleine lors de cette mission. 

    paul-watson

    En 1977, Paul est renvoyé par la direction de Greenpeace lors de la campagne menée par Brigitte Bardot, contre la chasse aux phoques. Pendant cette campagne, Paul saisit le gourdin d’un chasseur de phoques qui était en train de tuer des bébés phoques. La direction de Greenpeace l’a exclu puisqu’elle a considéré son acte comme une transgression aux règles de non-violence de l’organisation. Paul Watson a donc quitté Greenpeace pour fonder sa propre organisation de protection marine.

    LES DIVERSES OPÉRATIONS ACCOMPLIES

    Depuis la mission de 1979 contre le baleinier pirate Le Sierra , le Sea Shepherd a mené plus d’une trentaine d’opérations pour préserver l’océan et ses habitants. Les plus marquantes se sont passées de 2006 à 2018. 

    LEVIATHAN (2006 – 2007)

    L’opération Léviathan s’est déroulée pendant 2 ans, dans l’océan Antarctique. En effet, il s’agissait de la troisième opération de défense des baleines effectuée par le Sea Shepherd. Cette campagne consistait à stopper la chasse illégale des baleines par des flottes japonaises. 

    MIGALOO (2007 – 2008)

    Du 5 décembre 2007 au 15 mars 2008, le Sea Shepherd a mené une seconde intervention contre la chasse aux baleines en Antarctique. L’opération Migaloo a permis de sauver 500 baleines.

    baleine-sea-shepherd

    BLUE RAGE (2010)

    La campagne Blue Rage de 2010 visait à abolir la pêche du thon rouge dans la mer Méditerranée. Le Sea Shepherd tenait à libérer plus de 13 000 tonnes de cette espèce dans les 48 pays qui exploitent le thon rouge sur le marché international.

    GRIND STOP ET FEROCIOUS ISLES (2010 ET 2011)

    En 2010 et en 2011, le Sea Shepherd participe à deux interventions contre la chasse auxglobicéphales melas dans les îles Féroé. L’organisation a jugé que cette pratique était illégale, en se référant à la convention de Berne. Or, cet accord n’est pas considéré dans ces contrées. Les opérations Grind Stop et Ferocious Isles se limitent alors à la sensibilisation de la population.

    REQUIEM (2012)

    L’opération Requiem de 2012 est la campagne la plus marquante effectuée par le Sea Shepherd. C’était une lutte contre le trafic d’ailerons de requins dans les eaux du Guatemala. Pendant cette campagne, l’autorité costaricaine effectue des poursuites judiciaires au fondateur du Sea Shepherd. 

    SPARROW ET SPARROW II (2015 ET 2017)

    En 2015 et 2017, Sea Shepherd a accru sa renommée mondiale en poursuivant leThunder. Il s’agit d’un navire-pirate qui occupe la zone australe. Ces braconniers pêchaient illégalement les légines australes. Le Sea Shepherd contribue depuis 2015 au contrôle de ses eaux territoriales.

    cachalot-sea-shepherd

    SOLA STELLA (2017)

    La campagne Sola Stella était une opération de contrôle visant à réglementer les activités de pêche au Liberia. Il s’agit d’une collaboration à long terme entre le Sea Shepherd et le gouvernement libérien.

    CLEAN WAVES (2018)

    En 2018, le Sea Shepherd entreprend une opération de lutte contre la pollution des océans et la pratique des pêches illégales sur Kiribati, entre l’Amérique et l’Australie.

    NYAMBA (2018)

    L’opération Nyamba était menée par Sea Shepherd France, sous le commandement de sa présidente Lamya Essemlali. Cette campagne avait pour objectif de protéger les tortues de mer vertes dans l’océan Indien. Cette lutte était menée contre des braconniers qui tuent les tortues qui pondent leurs œufs sur l’île de Mayotte.

    LES MOYENS D’ACTION DE SEA SHEPHERD

    Le Sea Shepherd est une organisation indépendante. Ce qui signifie qu’elle ne bénéficie pas du soutien d’un État. Cette organisation non gouvernementale effectue des opérations dans le monde entier. Par conséquent, pour obtenir les ressources nécessaires pour ses campagnes, elle procède souvent à des approches humanitaires.  

    coffre-pirate

    L’ADMINISTRATION

    Le Sea Shepherd est actuellement présent dans plus de 20 pays à travers le globe et dont le quartier général « Sea Shepherd Global » est basé aux Pays-Bas à Amsterdam. Pour accomplir ses activités, cet organisme est décomposé en plusieurs entités intérieures qui sont financièrement indépendantes. 

    Quant au Sea Shepherd Conservation Society (SSCS), fondé par Paul Watson et qui siège en Amérique, il s’agit d’une organisation autonome qui ne dispose d’aucune affiliation directe. En d’autres termes, elle est juridiquement et financièrement indépendante.

    Le conseil d’administration du Sea Shepherd Global est composé de :

    • Alex Cornelissen (directeur général) ;
    • Lamya Essemlali (codirectrice) ;
    • Peter Hammarstedt (directeur des opérations) ;
    • Geert Vons (directeur artistique) ;
    • Jeffe Hansen (directeur du Sea Shepherd Australie).
    surveillance-sea-shepherd

      MOYENS MATÉRIELS

      En ce qui concerne les moyens matériels, le Sea Shepherd dispose depuis 2018 de 12 naviresamiraux à travers le globe. L’organisation possède également plusieurs chaloupes qui effectuent généralement des missions de reconnaissance.

      De plus, pour mener à bien ses missions, le Sea Shepherd tient en sa possession deux drones : Osprey et Hangar 18 qui disposent chacune, d’une caméra embarquée et qui permettent de traquer ou de localiser les navires ennemis.

      Enfin, pour effectuer toute opération d’intervention, le Sea Shepherd possède le Nancy Burnet. L’hélicoptère MD500E qui est mieux équipé que l’ancien hélicoptère Hughes 300 que l’organisation utilisait.

      MOYENS FINANCIERS

      Pour financer ses campagnes, le Sea Shepherd reçoit fréquemment des dons de la part des personnalités publiques. En fait, 95 % des fonds de l’organisation sont effectivement des dons généreux. 

      bracelet-pirate

      Dans la majorité des cas, ce financement sert à acheter ou à entretenir l’équipement des membres. Le Sea Shepherd a également mis en place une boutique e-commerce qui permet de vendre des produits dérivés.

      Le dernier rapport financier de l’organisation estime le budget de l’organisation à 1,22 million d’euros. 

      CONCLUSION

      Pour conclure, le Sea Shepherd est une organisation à but non lucratif, pour la protection et la préservation de la vie marine. Elle a été fondée en 1970 parPaul Watson. Son principal objectif est de radier toute menace qui pèse sur les hautes mers comme la chasse aux baleines, la pollution de l’océan ou encore la pêche non réglementée.

      Depuis ses 44 années d’existence, cette organisation a effectué plus d’une trentaine de missions, quitte à se mettre à dos le Japon, qui est actuellement la seconde puissance mondiale. Même si on les considère comme des flibustiers, le Sea Shepherd entreprend des causes justes, car comme son slogan indique : « Urgence ! Si l’océan meurt, nous mourons ». Tu peux bien évidemment t’inspirer de l’histoire du Sea Shepherd pour devenir un marin digne de ce nom. 


      Laisser un commentaire

      Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


      Voir l'article entier

      Equipage luffy
      L’ÉQUIPAGE DE LUFFY CHAPEAU DE PAILLE

      par Le Capitaine Impitoyable juin 24, 2021 15 minutes de lecture

      Voir l'article entier
      theodore-groves
      THEODORE GROVES

      par Le Capitaine Impitoyable mai 25, 2021 2 minutes de lecture

      Voir l'article entier
      Jolly Roger
      Origine du drapeau pirate : Le Jolly Roger

      par Le Capitaine Impitoyable mai 20, 2021 16 minutes de lecture

      Voir l'article entier

      ABONNE TOI MAINTENANT ET GAGNE UN E-BOOK GRATUIT !